fist-1131143_1920-1200x978

Ces dernières semaines, nous avons assisté à ce que l'on pourrait sarcastiquement appeler un tragique tour de France des féminicides.

Dans un temps très réduit, ce sont les villes de Bordeaux et Mérignac en Gironde, de Colmar dans le Haut-Rhin, de Le Souich dans le Pas de Calais et dimanche de Calmont-sur-le-Segala dans l’Aveyron, qui ont été frappées par ces drames.

Les scénarii se ressemblent avec toujours, à la fin, le même déchirement. Une femme en souffrance, la honte de parler, des plaintes peu ou pas prises en compte, des interlocuteurs pas assez formés et puis in fine le ou les coups de trop qui ôtent la vie à ces femmes.

"Il faut mettre fin à cela. La lutte contre les féminicides doit devenir une cause nationale, véritable et sans concession" ajoute X, Président de la fédération X

En ce sens, le Pôle "Femmes Radicales" se réjouit de l’initiative de la vice-présidente du Sénat, Secrétaire générale du Parti Radical, Nathalie Delattre de travailler à la mise en place d'un réseau d’hébergements temporaires pour les victimes de violences conjugales, au sein de nos communes et intercommunalités.

La création de ce réseau est indispensable. Pour Nathalie Delattre « si l’Etat tente d’apporter des réponses à l’enjeu des violences conjugables, il est coincé dans des mécanismes administratifs peu adaptés à l’urgence de la situation. Pour pouvoir être agile et agir rapidement il faut créer un vrai réseau d’accueil piloté par les élus locaux. C’est ce que nous proposons ».

Aujourd’hui, nos maires s’engagent par une tribune parue dans Le Monde à travailler à la mise en place de ce réseau. Ils appellent à ce que l’Etat débloque les fonds nécessaires afin qu’ils puissent en faire une réalité pour toutes les femmes qui en ont besoin. Cela doit passer par une modification des critères d’éligibilité de certaines subventions ou la création d’un fond spécifique dédié pour abonder au financement.

Le combat de notre secrétaire général est juste, et vivement soutenu par le Parti Radical.
 
Pôle Femmes Radicales

Communiqué : Tragique tour de France des Féminicides

Ces dernières semaines, nous avons assisté à ce que l'on pourrait sarcastiquement appeler un tragique tour de France des féminicides. Dans un temps très réduit, ce sont les villes de Bordeaux et Mérignac en Gironde, de Colmar dans le Haut-Rhin, de Le Souich dans le Pas de Calais et dimanche de Calmont-sur-le-Segala dans l'Aveyron, qui...

https://lemouvementradical.fr