vaccin contre la covid 19

L’autorité Européenne du médicament (EMA) a autorisé le 21 décembre 2020 l’utilisation du premier vaccin sur notre territoire pour lutter contre la Covid19. Cette autorisation est une lueur d’espoir qui fait suite à une épopée scientifique mondiale inédite ! Pour la première fois au monde, des scientifiques et des médecins de tous les continents ont travaillé main dans la main avec un seul but : éradiquer ce virus pour nous permettre de retrouver notre liberté. 

Le Mouvement Radical salue cet effort mondial et appelle de ses vœux toutes les françaises et tous les français à se faire vacciner, conformément aux recommandations de nos autorités sanitaires.

Pour Gaëtan Blaize, secrétaire national en charge de la recherche, de l’enseignement supérieur et du numérique : "N’oublions pas que c’est grâce aux vaccins que de nombreuses maladies ont pu être éradiquées, telle que la variole. La technologie utilisée dans les vaccins à ARN ne date pas de janvier 2020 ! Elle repose sur un développement de plusieurs décennies, avec des essais cliniques en oncologie chez l’homme dès les années 2000. Nous devons faire confiance à la Science et à la vigilance de nos autorités sanitaires".

Le Mouvement Radical milite également pour le développement d’outils de santé publique, qui nous permettront de tenir sur le long terme pour faire face à la Covid19, ajoute Véronique Dubeau-Valade, président de la fédération Dordogne-Périgord.

Laurent Hénart, président du Mouvement Radical pense "qu’il faut mettre en place un passeport sanitaire, reposant sur une sérologie positive induite grâce à la vaccination ou suite à une contamination. Ce passeport permettrait par exemple d’identifier les personnes qui ne sont pas protégées, et donc les plus à risques, pour, lorsqu’elles sont cas contacts, les isoler et les traiter en priorité".