Le Mouvement Radical approuve l'union des forces modérées
autour de Renaud Muselier en PACA pour faire barrage aux extrêmes.

Le barrage républicain aux extrêmes est prioritaire pour les Radicaux et la percée incontestée du RN dans la région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur l'y rend indispensable.

"C'est la raison pour laquelle les Radicaux ont appelé à soutenir Renaud Muselier dès le 1er tour il y a près d'un mois"  ajoute Laurent Hénart, président du Mouvement Radical.

Le Mouvement Radical approuve en effet le vaste rassemblement qui s'est constitué autour de Renaud Muselier et appelle tous les partis politiques à dépasser les réflexes d'appareil pour assurer la victoire des principes de la République le 27 juin.

ModérationFace à une société désorientée et où les Français sont en attente de mesures fortes pour vivre de manière plus sereine, il ne sert à rien de se replier vers des partis ne proposant que de dangereux faux-semblants.

"Retirer son investiture à un président de région sortant au prétexte qu'il s'allie avec des partis politiques modérés ne peut qu'entraîner plus encore la défiance des citoyens envers le monde politique" regrette Véronique Dubeau-Valade, président de la fédération Dordogne-Périgord.

Elle encourage les Périgordins souhaitant faire évoluer notre société vers un mieux-être collectif à rejoindre le Mouvement Radical, parti centriste indépendant dont le pragmatisme reconnu depuis maintenant 120 ans est garant de la défense des valeurs républicaines chères à tous les Français :

  • toutes libertés dont celle de conscience,
  • les principes de laïcité qui en découlent et doivent permettre à chacun de croire ou ne pas croire en une puissance suprême,
  • équité et solidarité entre tous …

Le bureau du MR 24 rappelle que les Radicaux, depuis Jean-Jacques Servan-Schreiber en passant par André Rossinot, ont été les pionniers de la décentralisation en France et les premiers avocats d'un pouvoir régional fort et nécessaire.

Mobilisez-vous avec le MR 24 pour que le pouvoir dont dispose les régions aujourd'hui soit aux mains d'hommes et de femmes politiques au service de la collectivité sans sectarisme aucun.