En-tête blogue

2020 approche ...

Il est important que des citoyens motivés s'engagent au service de leur ville ou de leur village. Mais beaucoup ne savent pas comment s'y prendre ...

Les Radicaux mettent leur expérience au service de tous ceux-là, particulièrement les jeunes et les femmes.

Ils ont ainsi accueilli à la salle des fêtes de Sarliac le 15 novembre des citoyens intéressés par les enjeux électoraux, de jeunes candidats aux municipales en quête d'informations et des élus heureux de communiquer leur expérience pour permettre le renouvellement de la vie publique.

Un apéritif convivial comme le sont les Radicaux a permis aux uns et aux autres de faire connaissance autour d'un buffet sympathique préparé par Nadine et Jean-Louis Weckerlin, boucher-traiteur à Sarliac avant que ne démarre plus tard le dîner-débat à proprement parler, les plats et le service étant assurés avec qualité et sérieux par l'Association d'Insertion Socio-Professionnelle AFAC 24.

Participants

La parité était respectée avec les interventions de :

  • Valentin Auro, conseiller municipal de Périgueux
  • Marie-Hélène Boras, conseiller municipal à Périgueux, vice-président de la communauté d'agglomération "Le Grand Périgueux"
  • Monique Boulestin, délégué régional du Mouvement Radical / Social - Libéral, suppléant du vice-président du Sénat Jean-Marc Gabouty
  • Alain Buffière, maire de Sarliac sur l'Isle
  • Thierry Cipierre, maire-adjoint à Périgueux, conseiller départemental de la Dordogne et candidat à la mairie de Coulouniex-Chamiers soutenu par le Mouvement Radical ;
  • Véronique Dubeau-Valade, président départemental du Mouvement Radical / Social - Libéral

Intervenants 

Ne pas subir une vision politique mais y contribuer

De tout cela sont ressortis des encouragements à s'engager dans la vie municipale au service de ses concitoyens, Valentin Auro insistant sur les messages à faire passer aux jeunes :

  • l'engagement n'est pas énergivore quand il est justement réparti entre les membres d'une équipe, d'un groupe ;
  • s'engager permet d'apprendre de "la chose publique" et "des autres", d'où un enrichissement intellectuel et social ;
  • s'engager, c'est décider de faire entendre sa voix, de ne pas subir une vision politique mais d'y contribuer

Monique Boulestin a de son côté insisté sur le rôle important des femmes en politique même s'il n'est pas encore à la mesure de ce qu'il devrait être.

La soirée fut ainsi riche en échanges entre anciens, actuels et futurs élus avec également l'intervention de Sandrine Mercèdre qui donna le point de vue d'un collaborateur de communauté de communes et de secrétaire de mairie.

Les municipales ?... et après ?

Le MRSL 24 organisera en début d'année prochaine une formation pour les nouveaux candidats aux élections municipales sur le fonctionnement des conseils municipaux et le rôle des élus comme leurs interactions avec les communautés de communes et autres partenaires (syndicat, département, région, Etat ...).

Un grand merci à ...

  • tous les participants à cette soirée qu'ils soient radicaux ou non ;
  • nos interventants dont Valentin Auro et Monique Boulestin venus spécialement du bassin d'Arcachon et de Limoges ;
  • Alain Buffière, maire de Sarliac sur l'Isle pour son accueil
  • et ... surtout ... Yohan et Célie pour l'organisation réussie de notre rencontre.

Affichette1024_1